El tres de mayo - Goya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

El tres de mayo - Goya

Message par Pacô le Dim 23 Jan - 1:49

=> El tres de Mayo, de GOYA.
Un tableau que l'on peut décrire sous plusieurs aspects. Mais il est incontestable que M. Goya a voulu dénoncer quelque chose.
Peint en 1814, c'est à dire six ans après la répression massive de Napoléon sur la rébellion espagnole (il faut avouer que le coup foireux de Bonapartes suite à la victoire sur les espagnols, n'a guère plu aux espagnols. En effet, suite à sa défaite à Trafalgar, contre le fameux amiral Nelson - dont on ne ramena que la dépouille avant de le faire idolâtrer par la foule anglo-saxonne - Napoléon avait enfin compris que s'il éprouvait certaines faiblesses sur les mers, il n'en restait pas moins le maître incontesté sur les terres (que dire de Austerliz ou encore Léna ! ) Comme les anglais étaient basés au Portugal, il demanda l'autorisation aux espagnols de passer sur leurs terres afin de destroyer les portugais et par la même occasion, les anglais encore là-bas. Entreprise qui s'avéra couronnée de succès et qui satisfit un temps la fougue et la colère de l'empereur des français. Toutefois, il s'aperçut que ses armées étaient redoutées par les espagnoles et qu'elles étaient enivrées par la récente victoire, alors il se dit qu'il serait con de garder le p'tit lopin de terre du Portugal, séparé au Grand Empire à cause de l'Espagne. Ce qui expliqua pourquoi, il brisa l'accord de passage et s'installa aussi en Espagne en nommant l'un de ses frères roi d'Espagne (faisant abdiquer le ferdinand en place).

Nul doute que ce retournement de situation et cette effronterie (c'est vrai quoi! S'pas digne d'un hôte ça !) déchaînèrent les foules espagnoles et firent germer un élan de rébellion. Commença alors l'insurrection au 2 et 3 mai 1808 suite à l'exil en France de l'héritier du trône d'Espagne, pour laisser la place à Joseph le frère de Napoléon. Insurrection que Bonapartes mata du mieux qu'il put (mais qu'il mata néanmoins, chose rare chez un occupant !) avant de se faire à nouveau débordé lorsque, tout le monde le sait bien, les choses ont mal tourné vers la campagne de Russie et la coalition prusse, anglais et tous les ennemis de Bonapartes (beaucoup en somme ^^).

Ce tableau dégage une fervente position en faveur des espagnols de la part de Goya. Tout d'abord l'effet de lumière. La lanterne, disproportionnée, renvoie un faisceau de lumière sur les espagnols, sur les pauvres victimes, afin de les rendre innocents, de les rendre saints en quelque sorte, au contraire de l'obscurité du côté des soldats français.
Parlons-en du côté français. De la volonté de l'artiste, tous les soldats sont de dos comme pour révéler l'anonymat mais aussi l'impression universel de la monstruosité des soldats français. On ne voit donc pas leur visage puisqu'ils sont tous pareils !
Ensuite, un autre indice pour montrer l'impuissance des espagnols face à Napoléon, est la ligne continue formée par ses soldats. Les chapeaux s'accumulent et plus on avance, moins on sait combien il y en a. C'est un effet voulu pour dénoncer le nombre dément de soldats que Napoléon avait engagés pour remettre de l'ordre. Ce qui donne un effet de barbarie et de boucherie « à la chaîne ».

Toutefois, ce tableau a un sens de lecture et Goya nous l'indique. Des soldats aux victimes. Et si si, Goya nous l'indique par une flèche. Où est-elle cachée cette flèche ? Dans la position des baïonnettes. regardez bien, elles indiquent toutes, inconsciemment, où il faut regarder. C'est à dire le pauvre guss à la chemise blanche. Tiens, d'ailleurs, parlons d'eux maintenant que nous y sommes. L'accumulation de corps dénoncent encore la proportion de boucherie que prend cette scène. Quoi d'autre encore ? Les rangs derrière qui attendent leur tour, le cadavre à l'avant qui est déjà mort. Et entre les deux, le bonhomme à la chemise blanche où on sait que sa vie ne tient plus qu'à un fil. Chemise blanche qui représente toute la pureté de son âme, toute l'innocence de son être, en contraste avec l'uniforme sombre des soldats.
Et tiens, à votre avis, comment il fait Goya pour susciter chez le lecteur (oui parce qu'on lit bien un tableau !) l'envie de rébellion, de frapper ces soldats, de leur dire « NON ! » ... ?
Oui, la chemise blanche y est bien pour quelque chose. En effet, si on regarde bien, la pointe de la baïonnette du premier soldat est à quelques centimètres du futur cadavre. et il faut s'imaginer que dans quelques secondes à peine, cet homme avec sa chemise si blanche si éclatante (tellement éclatant que c'en est presque irréel !) va rougir et être tachée de sang. et inconsciemment, ça on ne le veut pas. On ne veut pas qu'elle soit souillée là, dans un temps presque imperceptible tellement il est court.

Voilà, ce sont tant de procédés qu'utilisent Goya pour dénoncer la barbarie de Napoléon et de ses soldats et pour ainsi mettre son peuple en martyr de ce tyran. Il faut avouer que les français ont été de vrais salopards, comme les SS avec les juifs, lorsque l'état major français leur a ordonné de faire de la répression. Ils ont même fait du zèle.

Bon, c'est ma première description et analyse de tableau, j'espère qu'elle vous a plu Laughing .
avatar
Pacô
Admin

Messages : 152
Date d'inscription : 16/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://graph-imperialdream.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: El tres de mayo - Goya

Message par AliceAlasmartise le Mar 24 Avr - 16:33

Je me rappelle avoir lu tout ça en arrivant, ça m'avait beaucoup plu, et je viens de le relire, ça m'a replu, c'est une très bonne analyse, qui soulève tous les points importants du tableau, en expliquant sa symbolique.
Par contre, bien que la plupart des français aient été de "vrais salopards" (ce avec quoi je suis entièrement d'accord), il y avait quand même des résistants, faut pas les oublier : )
avatar
AliceAlasmartise

Messages : 90
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: El tres de mayo - Goya

Message par kaysdu972 le Mar 12 Juin - 17:49

Merci ton texte m'a beaucoup aidé à voir d'un autre œil cette œuvre. La simplicité avec laquelle tu la décrit tout en étant complexe permet de mieux comprendre l’œuvre et d'apporter un complément d'information intéressant.
MERCI Very Happy

kaysdu972

Messages : 1
Date d'inscription : 12/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: El tres de mayo - Goya

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum